Biographie Dominique et Compagnie | Nos créateurs
Auteurs Illustrateurs Nos créateurs s'animent ! Comment devenir auteur ou illustrateur chez nous


Caroline Merola



Caroline Merola a toujours adoré les contes et la bande dessinée. Vers l’âge de sept ans, elle inventait sa première histoire : une jeune fille qui se faisait enlever par des extra-terrestres. Mais, comme dans la soucoupe volante se trouvait aussi un jeune homme qui avait été kidnappé, l’histoire se terminait bien. Quand il y avait une affiche ou un dessin à faire à l’école, on demandait souvent à Caroline ou à une autre petite fille qui s’appelait Joanne de les réaliser. Comme toutes les deux étaient aussi bonnes en dessin l’une que l’autre, elles sont devenues très amies. Et elles le sont encore aujourd’hui!

Après avoir étudié à l’université Concordia en Beaux-Arts, Caroline a présenté ses dessins à différentes maisons d’édition. C’est ainsi qu’elle a commencé à illustrer des livres pour les enfants, au Québec et aux Etats-Unis. Parallèlement à ce travail, elle publiait des albums de bandes dessinées.

Aujourd’hui, elle préfère se consacrer uniquement aux livres jeunesse; on peut faire de grandes images en couleurs et raconter des histoires formidables. Et puis, Caroline a maintenant deux enfants, Béatrice et Olivier, qui ont beaucoup d’imagination et qui vivent toutes sortes d’aventures. C’est très inspirant pour leur mère. D’ailleurs, dans le conte écrit par Jacques Pasquet « Cœur de pomme », la petite fille ressemble à Béatrice avec ses longs cheveux bouclés. Olivier et Béatrice sont souvent les héros des histoires de Caroline. Mais ils ne se sont jamais fait enlever par des extraterrestres.


Révélations loufoques

Quel genre d’enfant étiez-vous à l'école ?
Plutôt gentille et polie. Je trouvais les garçons drôles et intéressants. C'est encore le cas aujourd'hui...

Racontez-nous une de vos plus grosses bêtises.
À huit ans, je m'étais taillé les sourcils avec des ciseaux, la veille du début des classes. Ça repousse, mais c'est long.

Quels sont les personnages de fiction que vous préférez ?
Le capitaine Haddock, Sherlock Holmes et le commissaire Montalbano, héros d'une excellente série de romans policiers siciliens.

Quelles sont vos sources d'inspiration ?
Mes enfants, leurs amis, les contes et les dessins animés. Et aussi le travail de certains illustrateurs.

Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous consacrer à la littérature jeunesse ?
Petite, quand je lisais une belle histoire et que je trouvais les illustratioos trop moches, je les refaisais à mon goût à côté. Vers l'âge de treize ans, j'ai découvert que dessiner pour des livres était un métier.

Révélez-nous un détail intéressant qu'aucun journaliste ne connaît !
Je réutilise les manuscrits qu'on m'envoie pour écrire et esquisser mes histoires au verso. Les beaux cahiers d'artiste m'intimident.

Que souhaitez-vous dire à vos lecteurs ?
Ne soyez pas trop pressés d'imiter les grands. Plus vous jouez et inventez des histoires petits, plus vous ferez des adultes intéressants.

Une petite question hors sujet pour terminer : quel est votre plat préféré ?
Question trop difficile! J'adore manger tous les plats bien cuisinés (sauf ceux avec du fromage).


Bibliographie

Livres publiés chez Dominique et Compagnie

 
ALBUMS ILLUSTRÉS
    Lili et les poilus
    Histoires sucrées
 
J’APPRENDS LA VIE
    Collection Une histoire sur...
        Émilie a perdu sa mamie
 


Animation(s) proposée par Caroline Merola



Retour haut de page