Biographie Dominique et Compagnie | Nos créateurs
Auteurs Illustrateurs Nos créateurs s'animent ! Comment devenir auteur ou illustrateur chez nous


Diya Lim



Diya est née et a grandi sur une île dans l’océan Indien, l’île Maurice. Elle y fait ses études jusqu’au secondaire, puis elle poursuit ses études universitaires en France. C’est là qu’elle développe vraiment son amour pour la langue française, mais aussi la cuisine et la culture françaises. Elle adore les émissions françaises à la télé et est émerveillée par la publicité! C’est donc par l’écriture de textes publicitaires qu’elle choisit de débuter sa carrière.

Pendant plusieurs années, Diya travaille à Toronto. Son amour pour l’écriture et le français l’amène à rédiger, à traduire et à réviser des textes pédagogiques et de politique destinés aux conseils scolaires et aux écoles de l’Ontario. Onze ans après son arrivée au Canada, elle décide de s’établir à son compte, sans pour autant abandonner le domaine de l’écriture. Elle remporte le prix littéraire Henriette-Major 2011 pour son premier roman jeunesse, Amandine adore la cuisine. Diya se plaît à jouer avec les mots lorsqu’elle écrit. Elle aime les rimes, les sons et le rire des enfants. Quand elle était petite, son jeu préféré était de jouer au boutiquier. Quand elle a imaginé Amandine, elle pensait à ce jeu-là, mais aussi à sa petite fille gourmande qui aime manger et cuisiner avec elle. Aimant confectionner et décorer des gâteaux, et ayant déjà révisé des guides pédagogiques sur les mathématiques, elle décide de réunir ses connaissances et ses intérêts dans ce merveilleux livre qui s’adresse aux enfants, mais qui ne manquera pas de plaire aussi aux enseignants et aux parents!

Diya parle le créole de son île natale, le français et l’anglais couramment. Elle comprend aussi le Hindi (ses ancêtres étaient Indiens). Elle habite à Mississauga en Ontario avec ses deux filles et son mari.




Révélations loufoques

1. Quel genre d’enfant étiez-vous à l'école ?
Quand j’étais très jeune, j’étais plutôt timide. En grandissant, je l’étais de moins en moins. J’ai toujours été rêveuse. J’étais très bonne élève, studieuse. Le monde me paraissait très grand. Mon monde me paraissait restreint. J’avais soif de découvrir le plus grand monde.

2. Racontez-nous une de vos plus grosses bêtises.
Pas de grosses bêtises. J’aimais bien donner toutes sortes de noms tout à fait farfelus à mes sœurs dans le but de les taquiner. Elles détestaient quand je faisais ça. Et plus elles détestaient, plus j’en rajoutais. Je ne fais plus ça à mes sœurs (elles sont trop grandes!). Maintenant, je fais ce jeu à mes filles!

3. Quel est votre meilleur souvenir de lecture ?
Les bédés que j’ai découvertes en France. J’en raffolais. Il y a une superbe culture de la BD là-bas. Entre autres, j’y ai découvert Thorgal. Ça m’a vraiment marquée. À la première lecture de cette BD, j’ai ressenti une porte s’ouvrir sur un monde qui était jusqu’ici caché. Comme si je franchissais pour la première fois la porte d’un magasin devant lequel j’ai souvent marché sans y accorder trop d’importance, et j’étais soudain frappée par sa grandeur, ses trésors. Alibaba dans la caverne des voleurs, quoi.

4. Quels sont les personnages de fiction que vous préférez ?
Thorgal (de Rosinski et Van Hamme) parce qu’il est beau, fort et un bon père de famille.
Harry Potter (de Rowling) parce qu’il est un cendrillon moderne, humble et rempli de magie.
Eloïse (de Thompson et Knight) parce qu’elle mène une vie de rêve que mes filles et moi aurions voulu avoir!
Le petit Nicolas (de Goscinny et Sempé) parce qu’il est innocent et ses petites histoires me rappellent une époque pas si lointaine où la vie des gens se déroulait à un autre rythme.

5. Quelles sont vos sources d'inspiration ?
Tout. Mon quotidien, mes expériences passées, mes filles, ma vie de famille, une image, un tableau, des chanteurs, des musiciens, des histoires, des films, les nouvelles du monde, des gens, la nature, mes voyages... La liste est méga longue.

6. Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous consacrer à la littérature jeunesse ?
Quand : Pour le moment, je ne fais pas qu’écrire pour les enfants. J’écris, je traduis, je révise des textes pour des organismes qui sont liés à l’éducation en Ontario. Dans le passé, j’ai écrit des textes publicitaires aussi. Depuis longtemps (je ne me souviens plus quand), je savais que j’allais écrire des livres, mais je ne savais pas quel genre de livres. Après la naissance de ma deuxième enfant en 2006, j’ai essayé d’écrire des textes pour enfants pendant mon temps libre et mes nombreux voyages en train entre Mississauga et Toronto.
Pourquoi : J’aime ça. Je pense qu’il faut faire ce qu’on aime pour que la vie reste pétillante!

7. Révélez-nous un détail intéressant qu'aucun journaliste ne connaît !
Quand j’étais jeune, je participais à des concours d’écriture... en anglais! Et je gagnais même des prix. En effet, mes études à l’élémentaire et au secondaire se déroulaient surtout en anglais.

8. Que souhaitez-vous dire à vos lecteurs ?
S’ils ont aimé mon premier livre, ils aimeront sûrement le deuxième et le troisième et les autres après ça! S’ils ont du mal à aimer la lecture en général, c’est peut-être parce qu’ils n’ont pas encore trouvé les livres qui leur conviennent. Qu’ils ne se découragent pas! Moi-même, je dirais que j’étais lectrice moyenne, étant jeune. Mais pas lectrice avide. Je lisais les livres que mes amis me prêtaient ou que j’empruntais à la bibliothèque. Ils étaient tous du même genre ou presque. Ce n’est que bien plus tard que j’ai découvert des livres vraiment à mon goût.

9. Quand, où et comment travaillez-vous ?
J’ai travaillé pendant beaucoup d’années à Toronto. Je prenais le métro et le train matin et soir. J’avais beaucoup d’idées en voyageant comme ça. J’avais toujours un calepin dans mon sac pour noter mes idées, des bouts de phrases, des mots, un plan. J’écris aussi dans des cafés, à la bibliothèque municipale, dans mon lit, dans mon salon... Je peux travailler à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. Quand les mots coulent de mon esprit et se déversent dans mon calepin ou mon ordi, je perds la notion du temps. Je suis dans mon monde à moi. J’adore ça!

10. Une petite question hors sujet pour terminer : quel est votre plat préféré ?
Je n’ai pas un plat préféré en particulier. J’aime les plats qui ont de la saveur, des couleurs, de l’arôme et qui me font passer un bon moment à table. Mais si vous me demandez quel est mon gâteau préféré, je vous dirai que c’est une religieuse au café! Miam!


Bibliographie

Livres publiés chez Dominique et Compagnie

 
COLLECTION GRAND ROMAN DOMINIQUE ET COMPAGNIE
    Collection Grand roman lime
        Série Amandine
            Amandine adore la cuisine !
            Amandine adore la galette des Rois !
            Amandine - Le gâteau de mariage
            Amandine - La tarte à la citrouille
            Amandine - La limonade rose
            Amandine - Mes amis à la boulangerie
            Coffret Amandine adore la cuisine et les histoires à déguster
        Série Amandine et ses amis
            Un concours dans la classe!
 


Animation(s) proposée par Diya Lim



Retour haut de page