Auteurs Illustrateurs Nos créateurs s'animent ! Comment devenir auteur ou illustrateur chez nous


Lucie Bergeron



Biographie

Écrivaine pour la jeunesse, Lucie Bergeron a publié 36 romans, des livrets de lecture et autres publications pédagogiques chez divers éditeurs : Québec Amérique, Éditions du Boréal, Dominique et compagnie, Chenelière Éducation. Elle a effectué près de 1700 rencontres dans les écoles et les bibliothèques du Québec. Elle a fait des tournées au Yukon, en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario et au Nouveau-Brunswick, auprès d'enfants âgés de 5 à 13 ans. Ses romans développent des thèmes aussi essentiels que le courage, l'estime de soi, la persévérance, l'entraide, la générosité.

Lucie Bergeron est membre de l'UNEQ depuis plus de 20 ans.







Enfant, Lucie Bergeron consacrait ses temps libres à l’écriture et à la lecture. Le roman policier et d’aventures ainsi que les contes et légendes sont des univers artistiques qu’elle affectionne tout particulièrement. Visiblement, l’univers de la littérature l’inspirait déjà… À 13 ans, elle écrit son premier conte de fée, la couleuvre ensorcelée. C’est alors le début d’une longue série d’histoires destinées aux jeunes enfants.

Adolescente, elle décide d’entreprendre des études en littérature qui la conduisent à l’obtention d’une maîtrise en création. Dès lors, ses publications se multiplient, elle compte à son actif trente-six romans.

Ce qui attire Lucie Bergeron dans la littérature pour la jeunesse, c’est la possibilité d’explorer l’irrationnel. En effet, son univers fantaisiste et imaginaire n’a pas vraiment de frontières. Elle prend ainsi plaisir à s’inspirer de la simplicité et de la fraîcheur du regard que porte l’enfant sur le monde. Dans ses romans, ses héros lui permettent de faire revivre une partie de son enfance qu’elle n’a jamais réellement quittée!

Le bonheur de l’écriture doit être partagé avec les jeunes enfants. C’est pourquoi, depuis quelques années, elle sillonne le pays et part à la rencontre des jeunes dans les écoles et bibliothèques. A ce sujet, elle est membre de la communication-jeunesse. Elle participe ainsi au programme « La culture à l’école » du gouvernement du Québec et est éligible au programme de rencontres de l’UNEQ et du conseil des Arts du Canada.

Lucie Bergeron a aussi un site web! Voici son adresse : www.luciebergeron.biz


Révélations loufoques

Quel genre d’enfant étiez-vous à l’école ?
J’étais une fillette plutôt sage, assez souvent dans la lune, et je posais beaucoup de questions !

Racontez-nous une de vos plus grosses bêtises ?
Je faisais rarement des bêtises. Je passais mes journées à changer de costume pour personnifier les différents personnages qui peuplaient mon imagination. Mes parents me laissaient libre de transformer la maison en immense terrain de jeu. Mais un beau matin, j’ai décidé de jouer à Robin des Bois. Et j’ai fait du tir à l’arc dans le salon...

Quel est votre meilleur souvenir de lecture ?
Enfant, j’étais passionnée par une collection de contes de tous les pays publiés chez Gründ. Pendant mon adolescence, ce fut la trilogie Compagnon du soleil de Monique Corriveau et Jeanne, fille du roy de Suzanne Martel.

Quels sont les personnages de fiction que vous préférez ?
Ce sont surtout des héros de bande dessinée : le cow-boy Buddy Longway, l’intrépide Chevalier Ardent et Jonathan, l’éternel voyageur. Aussi la pétillante Jeanne, l’héroïne de Suzanne Martel.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Les jeux et les émotions de mon enfance, l’observation des gens et la source bouillonnante qui jaillit de mon imagination.

Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous consacrer à la littérature jeunesse ?
Je n’ai pas choisi d’écrire pour les jeunes. C’est plutôt l’écriture pour la jeunesse qui m’a choisie. Quand j’ai commencé à écrire des contes, à l’âge de treize ans, déjà j’écrivais pour des enfants plus jeunes que moi. J’ai essayé au début de la vingtaine d’écrire des nouvelles pour un public adulte, mais j’ai vite abandonné. Je ne ressentais pas le même bonheur, le même élan qui me porte toujours lorsque j’écris pour les enfants.

Que ressentez-vous quand vous écrivez un livre pour enfants ?
Pour moi, écrire, c’est merveilleux. Je ressens toutes les émotions que vivent mes héros. Je ris, je pleure, j’ai peur. J’ai l’impression de retrouver le plaisir de jouer, de replonger dans mes aventures d’enfance, de redevenir mille et un personnages.

Quand, où et comment travaillez-vous ?
J’écris dans une pièce de mon appartement. C’est tout petit mais bien rempli. Deux bureaux, deux bibliothèques, quatre étagères de livres, un ordinateur et des piles et des piles de papier. Je travaille le jour, comme la plupart des gens.

Révélez-nous un détail intéressant qu’aucun journaliste ne connaît !
J’attends avec impatience que la téléportation devienne une réalité ! Ainsi je pourrai voyager aux quatre coins de la planète, rencontrer les enfants du monde entier et revenir auprès des miens en une seule journée. Jour après jour, pour mon plus grand bonheur...

Que souhaitez-vous dire à vos lecteurs ?
Levez-vous, quittez l’ordinateur, courez voir une personne que vous aimez, embrassez-la sur la joue, une fois, deux fois, et demandez-lui de vous lire une histoire !!!

Une petite question hors sujet pour terminer : quel est votre plat préféré ?
Tout ce qui est pâtes : spaghettini, macaroni, farfalle, coquillettes, fusilli, ravioli...


Bibliographie

Livres publiés chez Dominique et Compagnie

 
COLLECTION GRAND ROMAN DOMINIQUE ET COMPAGNIE
    Série Fée Fougère et Milo Mulot
        Fée Fougère et Milo Mulot
        La grande colère
    Série Zéro
        Zéro les bécots!
 
ROMANS JEUNESSE
    Collection Roman lime
        Le tournoi des petits rois
        Le magasin à surprises
        Le secret de Sylvio
 


Retour haut de page