Auteurs Illustrateurs Nos créateurs s'animent ! Comment devenir auteur ou illustrateur chez nous

Nancy Thomas



Biographie

Nancy Thomas détient un Baccalauréat en Études françaises et théâtrales, un certificat en enseignement, un D.É.S.S en administration scolaire de l’Université de Montréal et une Maîtrise en art dramatique de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. Nancy Thomas enseigne depuis 2000 à la Commission scolaire des Trois-Lacs.

Nancy Thomas est également membre de la Colored Pencil Association of America ainsi qu'à la Pencil arts society du Canada.




Révélations loufoques

Quel genre d’enfant étiez-vous à l’école?
Je n’ai pas beaucoup de souvenirs du primaire, sans doute parce que les enseignants n’intégraient pas beaucoup les arts et la lecture dans leur enseignement. Par contre, j’ai été une élève très impliquée au secondaire. J’ai fait partie de plusieurs activités artistiques et sportives telles que : le théâtre, l’improvisation et l’escrime.


Racontez-nous une de vos plus grosses bêtises.
L’hiver, j’ai souvent la peau sèche. C’est pourquoi j’utilise les crèmes hydratantes. Un jour, je reçois une brochure dans laquelle on fait la promotion d’une lotion hydratante super performante. Je n’hésite pas à l’acheter! Dès que je la reçois, je m’empresse de l’essayer. Après deux jours d’utilisation, matin et soir, je remarque que la peau de mes jambes est non seulement plus sèche, mais très rouge! Suis-je allergique? Je relie le mode d’emploi… « Utilisez matin et soir sous la douche… » Ce n’était pas une crème hydratante, mais une crème-douche… Seigneur, je m’étais enduite de savon pendant deux jours!


Quel est votre meilleur souvenir de lecture?
Nous avions peu de livres à la maison. Ma cousine, Linda, plus âgée que moi, m’avait donné une bande dessinée en trois tomes intitulée le Roi de Pique de Luciano Bottaro (1969). J’ai adoré ces albums! Je les ai relu des centaines de fois! Je ne me suis jamais décidée de m’en débarrasser.


Quels sont les personnages de fiction que vous préférez?
Je dois avouer avoir un faible pour les vilains! J’aime les personnages qui paraissent forts, mais qui ont vécu un drame. Des personnages comme Dracula, Darth Vader et Rogue en sont de bons exemples.


Quelles sont vos sources d’inspiration?
De partout! Surveillez-vous, vous risquez peut-être d’être un personnage d’un de mes romans…


Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous consacrer à la littérature jeunesse?
C’est tout naturellement que je me suis tournée vers ce type de littérature. Je dirais que je ne l’ai pas « décidé », les histoires qui émergent de mon esprit s’adressent davantage aux jeunes.


Révélez-nous un détail intéressant qu’aucun journaliste ne connait!
Je cuisine pour mon chien.


Que souhaitez-vous dire à vos lecteurs?
J’espère que mes livres provoqueront des images en eux et qu’ils les feront réfléchir. La lecture est importante, car elle développe d’autres compétences dans la vie.


Quand, où et comment travaillez-vous?
Généralement le matin, sur ma table de travail placée devant une grande fenêtre. Parfois aussi, le soir, à la lumière d’une lampe. J’écris rarement plus de 500 mots par jour.


Une petite question hors sujet pour terminer : quel est votre plat préféré ?
Les sushis avec de la tempura, la crème glacée et les brocolis… dans l’ordre, mais pas ensemble.



Bibliographie

Livres publiés chez Dominique et Compagnie

 
COLLECTION GRAND ROMAN DOMINIQUE ET COMPAGNIE
    Collection Grand roman lime
        Une étrange gardienne
        Matéo et la dame en noir
 


Retour haut de page