Auteurs Illustrateurs Nos créateurs s'animent ! Comment devenir auteur ou illustrateur chez nous


Steve Beshwaty



Biographie

Après des études en graphisme, Steve Beshwaty décide de devenir illustrateur. De crayons en pinceaux, il décroche des contrats pour des magazines, des affiches et des cartes de vœux. Une de ses illustrations attire, par hasard, l’œil de l’éditrice Dominique Payette, de Dominique et compagnie. Elle lui demande d’illustrer Edmond, l’affreux raton. Steve Beshwaty découvre alors la liberté de créer son propre univers : il donne chaque fois sa propre interprétation de l’histoire qu’il illustre.

La série Edmond, qui met en vedette un charmant raton aussi romanesque qu’aventureux, consacre son rôle d’illustrateur chez Dominique et compagnie. Par la suite, Lucie Papineau écrit Petit Gilles, et Steve Beshwaty nous dévoile son talent sans retenue : l’imaginaire et l’humour sont au rendez-vous !

Qui sont ses admirateurs ? Des enfants bien sûr, mais aussi des adolescents et des adultes s’ils ont eu la chance de le découvrir. Steve Beshwaty s’adresse à tous. Chacun interprète son œuvre comme il l’entend, suivant son expérience et sa sensibilité. Et lorsque l’illustrateur est en séance de signature aux salons du livre, les adultes sont aussi nombreux que les enfants à venir le rencontrer.

Ses illustrations riches, singulières, un peu déconcertantes au premier coup d’œil, nous renversent d’une page à l’autre. On ne regarde pas simplement les images de Steve Beshwaty, on entre dans son univers, on apprend à connaître ses personnages. C’est un monde expressif, drôle et touchant. On découvre en même temps la légèreté et la profondeur que peut contenir un simple sourire.

« Travailler à un livre pour enfant est pour moi très enrichissant. Ce petit film en images est stimulant, car il devient un monde en soi, qui vit de façon autonome, et c’est ça, pour moi, la beauté de la création. »


Révélations loufoques

Quel genre d’enfant étiez-vous à l'école ?
Sage comme une image. J'étais plutôt tranquille, un peu timide. Quand les cours ne me plaisaient pas, je gribouillais dans mon agenda et mes cahiers. Je gribouillais souvent...

Racontez-nous une de vos plus grosses bêtises.
Quand j'étais petit, ma mère m'avait demandé d'acheter quelques viandes froides pour mes lunch à l'école. Tout fier de cette preuve de confiance, j’ai pris la route du marché. J'ai acheté 1 livre et demie de salami tranché au lieu de 1/2 livre. J'ai mangé du salami pendant deux semaines dans mes lunchs. C'est banal, mais je m'en souviens encore.

Quels sont les personnages de fiction que vous préférez ?
J'aime bien les personnages fantaisistes. Mais peu importe le style, on doit pouvoir sentir leur personnalité.

Quelles sont vos sources d'inspiration ?
Bonne question, je me la pose constamment ! J'imagine qu'à l’origine il y a le désir de dire quelque chose ou encore de s'amuser. Rendre des impressions concrètes, prendre plaisir à inventer des personnages et des lieux qui n'existent pas… Le moteur de l'inspiration, c'est l'expression.

Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous consacrer à la littérature jeunesse ?
C’est seulement en littérature jeunesse (et en bande dessinée) qu’une histoire et une image sont reliées de façon directe et continue. J’y vois une occasion unique de mettre mes intérêts pour l'illustration en relation avec un texte. Définir un monde en image, quel beau défi ! Après en avoir réalisé un, on ne peut plus s'arrêter.

Que ressentez-vous quand vous illustrez un livre pour enfants ?
Une kyrielle d'émotions, qui vont du plaisir de trouver à la frustration de s'enliser, de la fierté de surmonter un obstacle à la fatigue ressentie devant une pile de cartons blancs à remplir de couleurs. Finalement, il y a la satisfaction d'avoir donné une âme à un objet.

Quand, où et comment travaillez-vous ?
Je fais mes esquisses à l'extérieur, dans les cafés. Je trouve ça plus dynamique qu’à la maison : l'ambiance est à la création, ça bouge, les gens travaillent. Au moment de la coloration, je travaille chez moi dans mon salon-atelier, qui se transforme en atelier-salon le temps du projet.

Révélez-nous un détail intéressant qu'aucun journaliste ne connaît !
Pendant un projet d'album, je mange beaucoup de biscuit aux pépites de chocolat.

Que souhaitez-vous dire à vos lecteurs ?
Amusez-vous à écrire des histoires et illustrez-les. Vous allez voir, c'est très gratifiant.

Une petite question hors sujet pour terminer : quel est votre plat préféré ?
Un seul ? C'est impossible. J'aime les fruits de mer, les mets indiens, les baklavas, le gâteau au fromage, la poutine, les sushis, le ragoût, les biscuits aux pépites de chocolat et les plats de Lucie Papineau.


Bibliographie

Livres publiés chez Dominique et Compagnie

 
ALBUMS ILLUSTRÉS
    Ignare de Barbarie, un drôle de comte
    Petit Gilles
    Autour du soleil, 30 contes pour mieux rêver
    Bébé sorcière
    Collection Pays monstrueux
        Pouah! Bébé-sorcière
    Série Edmond
        Edmond le prince des ratons
        Edmond et Amandine
        Edmond, l'affreux raton
 
COLLECTION GRAND ROMAN DOMINIQUE ET COMPAGNIE
    Le coq de San Vito
 
LIVRES POUR BÉBÉS
    Collection pour les petites mains
        Bébé-sorcière
        Edmond et Amandine
        Edmond le raton
        Prince Edmond
 
ROMANS JEUNESSE
    Collection Roman rouge
        Le chien secret de Poucet
        Poucet, le cœur en miettes
 


Animation(s) proposée par Steve Beshwaty



Retour haut de page