Auteurs Illustrateurs Nos créateurs s'animent ! Comment devenir auteur ou illustrateur chez nous


Marie Lasnier



Biographie

Anthropologue par hasard, libraire par goût, publicitaire par nécessité, enseignante par accident, Marie Lasnier prouve que tous les métiers mènent à la littérature, à condition d’aimer par dessus tout la lecture, les livres et tout ce qui s’y rattache.

Elle a toujours aimé raconté des histoires à ses amis, mais depuis quelques années son travail chez Dominique et Compagnie lui a ouvert tout l’univers de la littérature jeunesse. Maintenant, l’appétit d’écrire lui apporte beaucoup de satisfaction.


Révélations loufoques

Quel genre d’enfant étiez-vous à l'école?
En première année, j’avais quatre ans. J’étais donc un bébé comparativement à mes petites amies qui en avaient 6. Je suis restée bébé très longtemps. J’avais des notes convenables mais j’étais surtout agitée. De nos jours, on m’aurait certainement donné du Ritalin. Ce n’est qu’au collège que j’ai commencé à étudier sérieusement.

Racontez-nous une de vos plus grosses bêtises.
Bien franchement, je ne me rappelle pas avoir fait de grosses bêtises quand j’étais à l’école. Peut-être avant, vers 3 ans. J’adorais utiliser mes ciseaux à bricolage. Je me suis coupé les cheveux souvent, j’ai aussi raccourci les rideaux de ma chambre. Ma mère a fait une belle colère pour cette bêtise-là.

Quel est votre meilleur souvenir de lecture ?
Je lis beaucoup, c’est mon passe-temps préféré. Il est rare que je n’aime pas un livre, d’autant plus que je fais mes choix en fonction de recommandations d’amis. Mes meilleurs souvenirs de lecture sont souvent reliés à un moment ou à l’endroit où j’ai lu tel ou tel livre, en vacances, par exemple.

Quels sont les personnages de fiction que vous préférez ?
Ceux qui vivent des émotions intenses

Quelles sont vos sources d'inspiration ?
La vie de tous les jours, les anecdotes, les faits divers et les nouveaux défis qui nous attendent dans les décennies à venir. Notre environnement immédiat va changer et nous réserve des surprises.

Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous consacrer à la littérature jeunesse ?
L’idée de mon premier roman m’est venue dans ma voiture en écoutant un reportage à la radio. La nuit suivante, je rêvais d’une petite fille qui aurait pu faire partie de ce reportage. À mon réveil, j’inventais l’histoire de Tatiana. Depuis ce temps, j’invente de plus en plus facilement des histoires que j’ai envie de raconter. J’aime bien m’adresser à un public d’enfants. Je sens un lien direct et facile. J’ai dû garder mon cœur d’enfant.

Révélez-nous un détail intéressant qu'aucun journaliste ne connaît !
J’ai été 6 mois en Afrique dans la jungle du Gabon pour mes études universitaires en anthropologie. Peut-être qu’un jour je me servirai de cette expérience pour en faire un roman.

Que souhaitez-vous dire à vos lecteurs ?
Ouvrez grand vos yeux, vos oreilles. Soyez curieux et restez sceptiques!

Quand, où et comment travaillez-vous ?
Je pense à mon histoire sans arrêt. Une fois que j’ai déterminé le ou les lieux de l’intrigue, choisi le nom de mes personnages, et élaboré la trame, je m’assois et écris presque sans arrêt. Une fois l’histoire transposée sur papier, je peux enfin penser à autre chose.

Une petite question hors sujet pour terminer : quel est votre plat préféré ?
Les pâtes, toutes les sortes de pâtes et la cuisine italienne en général.


Bibliographie

Livres publiés chez Dominique et Compagnie

 


Retour haut de page