Biographie Dominique et Compagnie | Nos créateurs
Auteurs Illustrateurs Nos créateurs s'animent ! Comment devenir auteur ou illustrateur chez nous


Chantal Delvaulx



Chantal Delvaulx

Avec deux "l"!!!!

Car, comme le disait mon grand-père, il faut deux ailes pour voler.

Après des études de grec et de latin, je fais un master en journalisme à l'Université Catholique de Louvain (UCL).

Ensuite à l'Université Libre de Bruxelles (ULB) pour un master en sciences sociales et une agréation ce qui me permet de donner cours dans l'enseignement supérieur.

Dans un premier temps, je m'oriente vers le planning familial.

J'organise des formations d'éducation affective et sexuelle et je fais des permanences d'accueil dans des centres de planning familial.

L'avortement était illégal en Belgique et passible de poursuites judiciaires. Avec des collègues, je crée un centre d'avortement extra-hospitalier. Ensemble nous nous battons pour obtenir la dépénalisation de l'avortement. Un acte politique engagé qui fait bouger les choses.

Je donne naissance à trois enfants, trois adorables petites filles.

Je me rends compte des conditions dans lesquelles se passent les naissances. Elles ne sont pas respectueuses de la femme, de son corps et de son vécu émotionnel. Je me joins alors à des professionnels de la naissance pour fonder "Changer la Naissance", un centre qui a pour but de faire réfléchir les gynécologues et les sages-femmes ainsi les autres intervenants sur les conditions de leur travail. Nous cherchons également à conscientiser les futures mères et les couples enceints sur l'importance d'avoir un accouchement qui leur corresponde et le plus naturel possible.

Après toutes ces batailles, je décide d'exercer mon métier de journaliste.

Je travaille pendant 20 ans dans un magazine féminin où je suis responsable du courrier psychologique et des dossiers traitant des thèmes humains.

J'écris aussi régulièrement pour différents organismes de promotion de la santé et de prévention.

J'ai fait des études de sexothérapeute.

J'ai donné des cours plusieurs années à l'université catholique de Lille.

Et j'ai écrit trois livres, l'un sur le post-partum (éd Infor-Santé), un deuxième sur la sexualité (éd Labor) et le dernier sur les soins palliatifs (éd. Nauwelaerts/Frison-Roche)

Mes passe-temps favoris sont les voyages (toujours une valise ouverte!!!) et la photo (je fais des albums comme dans l'ancien temps!!!).

Aujourd'hui je suis à la retraite et je m'occupe de mes huit petits-enfants ce qui me donne envie d'écrire des histoires...

Évidemment!


Révélations loufoques

Quel genre d’enfant étiez-vous à l'école ?
Une eau dormante... J'avais un peu de mal avec les règlements, les contraintes et les horaires. Alors, plutôt que de me révolter, je faisais profil bas.
En attendant l'heure de la revanche.

Racontez-nous une de vos plus grosses bêtises.
Elle n'est pas bien grosse mais elle m'a bien fait rire. J'ai acheté un gâteau au chocolat. Mais je n'avais pas compris qu'il fallait le cuire avant de le manger. Je lui ai trouvé une consistance bizarre, à la fois grumeleuse et pâteuse! Quand je me suis rendue compte que je l'avais avalé tout cru, je me suis dit: comment est-ce possible d'être aussi bête?

Quel est votre meilleur souvenir de lecture ?
«Premier de Cordée» et «La Grande Crevasse» de Roger Frison-Roche. Quelle exaltation, quelle grandeur d'âme! Des livres qui font grandir.


Quels sont les personnages de fiction que vous préférez ?
Des femmes audacieuses, engagées, généreuses et sensibles. Comme l'héroïne de «La ferme africaine» de Karen Blixen ou celle de «American Darling» de Russel Banks.

Quelles sont vos sources d'inspiration ?
Les enfants sont une source inépuisable de surprises, de découvertes et d'étonnements. Les observer et les écouter est un véritable bonheur.

Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous consacrer à la littérature jeunesse ?
Je suis journaliste de formation et de métier, l'écriture fait donc partie de ma vie. Alors, quand a sonné l'heure de la retraite et que les petits enfants sont arrivés, ma destinée était toute tracée: raconter des histoires aux enfants et les éditer afin de les partager avec le plus grand nombre d'entre eux.

Révélez-nous un détail intéressant qu'aucun journaliste ne connaît !
Je suis incapable de dessiner. Pourtant, j'ai des images dans la tête, je visualise mes personnages
, je peux les décrire. Essayer de les coucher sur le papier serait un véritable désastre.

Que souhaitez-vous dire à vos lecteurs ?
Je les invite à cultiver l'humour et l'impertinence, le rire et la légèreté. Je leur souhaite de garder leur cœur d'enfant.

Quand, où et comment travaillez-vous ?
Une idée me vient, elle jaillit, je l'accueille, je l'enrichis. Une lente gestation, partiellement inconsciente. Un beau jour, je prends un papier et en une heure un conte est né. C'est comme une pulsion, une force vive, un élan fertile! Mais ce processus créatif n'opère pas tous les jours!

Une petite question hors sujet pour terminer : quel est votre plat préféré ?
La soupe aux vermicelles et canard laqué.


Bibliographie

Livres publiés chez Dominique et Compagnie

 
ALBUMS ILLUSTRÉS
    Les petites culottes
 


Retour haut de page